Alcool et tourisme ne font pas bon ménage

FranceTVinfo a réalisé une petite enquête sur Berlin et Barcelone en proie à des invasions de touristes, comment dire… d'un genre particulier. A Berlin, chaque week-end, il paraît que des milliers "d'easyjeteurs" (c'est le surnom donné à ces touristes low cost) débarquent pour faire la fête. Ils sont très éméchés et bruyants. Pour cet élu écolo de la capitale, c'est même devenu insupportable, surtout "le bruit des valises à roulettes la nuit" et les jeunes clients des auberges de jeunesse "qui rentrent ivres et vomissent devant les portes d'immeubles". On le comprend. A Barcelone, ce n'est guère mieux. Là aussi le "tourisme alcoolique" exaspère les habitants. En cause des grappes de joyeux drilles qui "s'entassent à plusieurs dans des appartements" puis déambulent éméchés dans les rues en hurlant et urinant partout… C'est dommage, entre Pergame, Sanssouci ou la pinacothèque à Berlin, Joan Miro, Picasso ou Gaudi à Barcelone, il y a tant de si jolies choses à voir… Mais je m'égare.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *