Au Japon, une compagnie ferroviaire récompense avec des nouilles les passagers matinaux

Humeur

Pour désengorger les trains du matin, une compagnie de métro de Tokyo se propose d’offrir nouilles et des beignets aux passagers qui changeraient leurs habitudes et accepteraient de partir plus tôt.

Si 2.000 personnes relèvent le défi au cours des deux prochaines semaines, chacune aura droit à un beignet. Au-delà de 2.500, ce sera un plat de nouilles « soba » et après 3.000 participants, un assortiment des deux. Plus de 76.000 passagers empruntent la ligne Tozai entre 07h50 et 08h50, soit le double de sa capacité.

« La sécurité n’est pas en cause, mais les passagers sont tellement serrés comme des sardines qu’ils peuvent à peine bouger », a expliqué Takeshi Yamashita, un porte-parole de Tokyo Metro. « C’est notre ligne la plus chargée », reliant le cœur de la mégapole aux quartiers est de Tokyo et à la ville de Chiba. « Nous voulons régler ce problème, et nous espérons que cette initiative encouragera les gens à maintenir leurs horaires matinaux sur le long terme ».

Tous ceux qui ont déjà pris de bon matin les trains de banlieue de la ligne L, celle qui relie Saint-Nom-La-Bretèche à Saint-Lazare, ne peuvent qu’encourager notre transporteur ferroviaire à reprendre à son compte cette initiative. Plutôt qu’un plat de nouilles ou un verre vin chaud, pas forcément facile à apprécier à sa juste valeur à 6h du matin, suggérons à la SNCF de faire un petit geste commercial, c’est souvent efficace.

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *