Au Kazakhstan, les femmes célibataires ont deux mois pour trouver un mari

Humeur

De nombreux pays sont confrontés à un effondrement de leur nombre d'habitants en raison d'un taux de natalité insuffisant. Un politique kazakh a trouvé la solution. S'il est élu président de la république du Kazakhstan en avril prochain, Amantaï Kajy forcera les 500 000 femmes célibataires de son pays à se marier pour assurer le renouvellement des générations. Un conseil des sages choisira des époux pour les femmes âgées de 25 à 45 ans. La Russie, aussi, est confrontée à une baisse du nombre de ses habitants. Là, c'est l'alcool qui est en cause. C'est le seul pays en Europe où l'espérance de vie est en recul. En net recul, même. Comme au Kazakhstan, les politiques ont décidé de prendre des mesures radicales. Les députés, après un débat houleux, viennent de décider que la bière était un aliment que l'on pouvait ranger dans la catégorie "alcool".

À lire aussi
Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *