Berlusconi bientôt à la Star Academy ?

Humeur

Silvio Berlusconi prête sa voix de crooner à un spot du ministère du Tourisme qui sera diffusé en août pour pousser les Italiens à rester en vacances chez eux. On retrouve donc sur une douce mélodie en si mineur, le facétieux premier ministre italien en train de chantonner d'une voix langoureuse et vibrante les charmes de son pays : "Ce que tu vois c'est ton Italie, un pays unique fait de ciel, de soleil, de mer, mais aussi d'histoire, de culture et d'art. C'est un pays extraordinaire que tu dois encore découvrir. Profite de tes vacances pour mieux connaître l'Italie, ton Italie magique"… L'été sera chaud de l'autre côté des Alpes. Venise, Rome, Florence, Naples, le soleil et la mer, et toujours cette voix, puissante, vibrante, magnifique, profonde… qui vous arracherait des larmes à un inspecteur des impôts. En France, notre romantique président pourrait aussi prendre le micro pour relancer le tourisme. On imagine Nicolas Sarkozy (à la manière de Joe Dassin dans son cultissime Eté indien) pousser la chansonnette à la gloire de nos campagnes de notre culture ou de notre gastronomie… jusqu'à faire pleurer dans les salons cossus et les chaumières. Heu non, on n'imagine pas.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Culte de la personne, Nationalisme, contrôle des média, de l’économie Italienne, liens avec les grandes familles mafieuse, Escort Girls au parlement et Sexisme affichée…..La grande classe quoi! humm Belle Italie!
    La voix de Berlusconi fait beaucoup plus de mal a l’Italie que de bien, il est une honte pour l’Europe et pour toute l’histoire Italienne. L’Italie est une démocratie qui se meure grâce au système Berlusconi mis en place….Représenter l’histoire et la beauté de ce pays par cet homme si peu raffiné, me laisse sans voix! A quand des grandes affiches de Silvio el Magnifico dans les magasins, les écoles et a l’entrée de chaque ville Italienne! Comme ca au moins plus de doute sur la propagande!

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *