Bons baisers de Tchernobyl

Humeur

On se souvient de la catastrophe de Tchernobyl. Le 26 avril 1986, explosait un réacteur de cette centrale nucléaire située dans le nord de l'Ukraine. Officiellement, 2,3 millions de personnes ont souffert des retombées radioactives. Depuis, poussés par un curieux instinct morbide, des visiteurs débarquent chaque année par milliers (7.500 touristes en 2009) pour passer, moyennant un ticket de 160 dollars, une merveilleuse journée sur les lieux du drame. Il faut dire que ce tourisme de niche est vanté par les journaux les plus sérieux. Comme le magazine américain Forbes qui évoque une des destinations de voyage "les plus exceptionnelles du monde". Une touriste australienne, a visité le réacteur N°4, puis un petit village accolé évacué le jour de l'accident. Elle a vu des panneaux de l'époque soviétique toujours accrochés à des bâtiments, un parc d'attraction rouillé déserté, des livres et des jouets traînant dans un appartement abandonné. "C'est très triste" a-t-elle dit. Avant de conclure : "C'est le côté voyeuriste qui me met mal à l'aise". On se demande ce qu'elle est venue faire là ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *