Bruxelles et ses turpitudes

Humeur

Deux comédiens proposent de faire découvrir ou re-découvrir Bruxelles à travers un trajet en bus un peu spécial. Scandales, bizarreries historiques, absurdités historiques, le Turpitour met en avant un Bruxelles différent.

 

Pendant une heure trente, le bus parcourt la capitale belge en y dépeignant tous ses petits travers. Les auteurs et comédiens Jean-Michel Briou et Bernard Melchior ont concocté un trajet pour le moins original. Cela commence par une fresque de pénis installée en face d’une école catholique, puis pêle-mêle le Turpitour passe devant l’ambassade turque qui espionne ses fidèles à la mosquée, ou encore devant le nouveau musée d’art moderne de Bruxelles qui n’abrite aucune œuvre d’art. Bref toute la complexité belge est mise en avant à travers de nombreuses anecdotes. Les escales s’enchaînent entrecoupées d’interludes musicaux avec l’accent du coin, Annie Cordy peut-être, et de sympathiques pauses gustatives censées refléter la gastronomie belge. Assurément des frites, il n’y a pas mieux pour garder la patate.

 

 

 

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *