Canicule : La revanche du Finistère Nord

Humeur

Alors que toute la France suffoque, les Bretons, et plus particulièrement les Finistériens, profitent de températures clémentes et s’attendent à recevoir des réfugiés climatiques.

Comme en 2003, Brest et sa région sont épargnées par les grosses chaleurs. Le site satirique Le Gorafi a ouvert le bal des plaisanteries, « Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l’arrivée massive de réfugiés climatiques ». De nombreux Bretons ont ensuite surenchéri sur les réseaux sociaux en postant des photos de ciel plombé. Le journaliste Samuel Etienne s’amuse, « Les Bretons sont généreux, nous sommes prêts à tous vous accueillir pendant cet épisode de canicule. Et nous avons des galettes. Et du cidre. Et la COUPE DE FRANCE DE FOOTBALL !!! ». Une autre rigole, « Dans 50 ans, on ne dira plus « tu fais quoi cet été ? » mais « Tu pars en Bretagne ? », l’un menace « Alors Twitter ca dénigre la Bretagne et son climat toute l’année et à la première vague de chaleur ça veut nous envahir en masse ? C’est mort, restez suer chez vous là ! ». Au bureau, aussi, on s’amuse. Comme l’a dit notre chef, qui s’apprête à passer des vacances à Pleumeur-Bodou (Côtes d’Armor) « il fait chaud, pensez à faire vos notes de frais ».

Publié par Laurent Guéna

Rédacteur en chef adjoint - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *