Cet hôtelier tunisien a un sens aiguisé de l’accueil

Humeur

Samedi soir, craignant la faillite de Thomas Cook, un hôtelier tunisien a retenu en otage plusieurs dizaines de vacanciers anglais. Pour les laisser sortir, il exigeait qu’ils paient leurs séjours pourtant déjà réglés à Thomas Cook.

C’est à l’hôtel Les Orangers d’Hammamet que s’est déroulée cette scène surréaliste mais malheureusement pas exceptionnelle. Selon la presse britannique, l’hôtelier réclamait jusqu’à 2.300 euros à ses clients pour les laisser sortir.

On le voit, la direction de cet établissement dispose de toutes les qualités pour réussir dans l’hôtellerie : le sens de l’accueil, le sens du service, la curiosité, l’autonomie et l’esprit d’’initiative…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *