Cherche testeuse de sextoys… pour 1.350 euros par mois

Selon le quotidien belge La Dernière Heure, Softlove, un site spécialisé dans la vente de produits érotiques à domicile, recherche une testeuse de sextoys.Il s'agit d'un "emploi rémunéré 1.350 euros net par mois avec un treizième mois" précise Nicolas Bustin, le cofondateur de Softlove. La candidate retenue disposera d’un bureau, d'un ordinateur portable et d'un smartphone. Ses frais de voyage lui seront également remboursés. Elle devra tester quatre ou cinq produits par jour, les comparer à ceux qui existent sur le marché, et en faire des rapports détaillés. Le profil recherché ? Pour Nicolas Bustin, il s'agit idéalement "d'une femme, dynamique et motivée, aimant le plaisir intime, possédant une bonne condition physique" et – croit t-il bon d'ajouter – "ouverte à la nouveauté".

Vos réactions (5)

  1. Ben voilà une belle idée de reconversion ! Ca paye autant voir plus que d’etre agent de voyages avec plus d’avantages: le smartphone, le bureau, le portable et la cerise sur le gateau ça vous épannouit !!! Jouir tous les jours et meme plusieurs fois par jour= un max de sérotonine ! de quoi voir la vie en rose. Allez pas de regret je tire ma révérence !! Ciao tutti

  2. Mais pourquoi réserver cet emploi aux femmes ? C’est tout simplement de la discrimination ! A l’heure du mariage pour homosexuels, vous faites preuve de sexisme, pénalement condamnable. Et j’espère qu’une association de défense portera plainte.

    1. Mais du sexisme cela fait bien longtemps en effet que nous en faisons ds le tourisme, aux femmes les postes d’agent de comptoir et aux hommes les postes de commerciaux et surtout directeurs !!! Mais l’heure est au changement annoncé par sieur président de la répoublique et aussi par certains pro changement de modèle (ok ne revenons pas sur ce sujet polémique !…)
      Bon meme si depuis quelques années on voit quelques femmes à certains postes et des hommes au comptoir. Moi je dis NON au changement ! A nous les sextoys rien qu’à nous !!!! MDR

    2. Pardon, mais sans être sexiste du tout… il ne me semble me souvenir que ma professsuer d’éducation sexuelle nous avait appris que les sensations des hommes et des femmes ne sont pas les mêmes à… ces endroits là … Comment un homme pourrait-il tester des produits vendus à 90% aux femmes et valider leurs effets physiques?
      Je me le demande ….

Réagir à l'article