Chérèque contre Chérèque

Humeur

Des salariés d'Amadeus ont manifesté vendredi dernier à Issy-les-Moulineaux et Sophia-Antipolis pour dénoncer les bonus pharamineux du top management à la suite de l'entrée en bourse réussie du GDS.La CFDT estime en effet que 125 dirigeants d'Amadeus vont se partager plus de 400 millions d'euros alors que les 2.200 salariés ont fait les frais des "années de disette" et qu'un nouveau plan d'économie leur pend au nez. De son côté, la direction a rétorqué que tous les salariés vont bénéficier d’une prime exceptionnelle de 2,5 mois de salaire, d'une augmentation de 2%, d'une prime de 8% et d'un bonus exceptionnel de 2,5% pour compenser le gel des salaires en 2009. "Des miettes" pour la CFDT en regard de ce que les cadres vont se mettre dans la poche. Ironie du sort, Philippe Chérèque, l'un des plus hauts dirigeants d'Amadeus, n'est autre que le frère de François Chérèque, le secrétaire général de la CFDT. Dimanche prochain autour du traditionnel gigot flageolet, il va y avoir de l'ambiance chez les Chérèque !

Publié par La Rédaction
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *