De grands restaurants américains se mettent en grève contre Trump

Plusieurs restaurants, dont certaines grandes tables de Washington, ont fermé leurs portes jeudi pour une « journée sans immigrés » organisée contre la politique anti-immigration du président américain Donald Trump rapporte l’AFP.

« Sans-papiers, résidents, citoyens, immigrés du monde entier, unissons-nous », peut-on lire sur une affichette reprise sur les réseaux sociaux, appelant à la grève. « Monsieur le président, sans nous et sans notre soutien, ce pays est paralysé », poursuit le prospectus. Des grèves sont aussi annoncées à New York et Philadelphie. L’initiative est née après l’annonce la semaine dernière d’arrestations et d’expulsions de plus de 680 personnes en situation irrégulière dans plusieurs villes des Etats-Unis, dont les trois quarts avaient un casier judiciaire. Ce nombre ne traduirait pourtant pas encore une intensification des expulsions par rapport à celles menées sous la présidence de Barack Obama. La population clandestine aux Etats-Unis est estimée à 11 millions de personnes. Les sans-papiers représentaient quelque 9% des employés du secteur de l’hôtellerie et de la restauration en 2014… Ceci explique aussi cela.

Publié par la rédaction avec l'AFP
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *