Elle se fait passer pour une femme enceinte pour embarquer deux chatons

Humeur

Une habitante de Hong-Kong a réussi à faire passer en fraude deux chatons persans volés à travers les contrôles de sécurité de l’aéroport de Taïwan. Elle a caché les animaux sous ses vêtements et s’est fait passer pour une femme enceinte.

Chang Chin-yi, une éleveuse de chats de Nouveau Taipei, a raconté à l’AFP qu’elle s’était aperçue de la disparition des deux félins, Anngi et Da Lili, le 5 février dernier. « C’était au moment de les nourrir. J’ai vu que les chats manquaient », a-t-elle expliqué dans son appartement situé dans une banlieue chic de Nouveau Taïpei. Elle y élève une quarantaine de chats persans, qui peuvent se vendre jusqu’à 3.300 dollars. Ses soupçons se sont immédiatement portés sur une Hongkongaise qui voulait acheter les deux félins. Mais Chang Chin-yi avait refusé finalement de lui vendre. »Elle est devenue folle en apprenant la nouvelle, elle pleurait et hurlait au téléphone », a-t-elle confié. La fausse femme enceinte a avoué le vol. Anngi et Da Lili devraient être placés en quarantaine. Si une rançon devait être demandée en échange de leur libération, ils pourront sans doute compte sur Choupette, le chat de Karl Lafargeld, qui vient d’hériter à la suite de la disparition de son maître de la somme de trois millions de dollars.

À lire aussi
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *