En Chine, le ski c’est comme une drogue

Humeur
Où skier en Chine
Des skieurs chinois font la queue.

A l’intérieur du monumental « Parc des glaces et des neiges » de Harbin, dans le nord-est de la Chine des skieurs skient des pistes de neige artificielle.

Cette structure de 80.000 mètres carrés est équipée de six pistes, dont l’une est longue de 500 mètres. Construit par le chinois Wanda, ce lieu est maintenu à une température constante de -5 degrés.

En Chine, la pratique du ski est assez récente. Mais le pays compte déjà 6 millions d’adeptes et le régime s’est fixé comme objectif 300 millions de skieurs chinois d’ici les JO d’hiver de 2022 à Pékin. La Chine possède cependant quelque 200 domaines skiables. Un chiffre que le gouvernement souhaite multiplier par cinq d’ici 2030.

 

Pékin possède même son école de ski. Son directeur, Zhao Quan, souligne qu’en « ce moment, le gouvernement soutient beaucoup le ski. Il cherche à développer ce sport dans les écoles primaires, les collèges et les lycées ». Il ajoute : « Pour les enfants, le ski, c’est comme une drogue. C’est hyper addictif« .

Eh oui, la poudre blanche, ça fait souvent cet effet.

 

Publié par la rédaction avec l'AFP
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *