En mai, les fainéants sont à la fête

Humeur

Travailler une seule semaine au mois de mai, c’est possible. Avoir 63 jours de vacances et n’en poser que 28, c’est également possible. Voyagesdetective, blog spécialisé de bons plans voyages, a mis au point un « calendrier optimisé ».

 

 

Comment tirer profit des jours fériés en 2018. En mai par exemple. En posant judicieusement vos congés, vous aurez trois semaines de vacances sur le mois pour faire vraiment tout ce qu’il vous plait. Explications, les fêtes du travail et de la Victoire de 1945 tombent toutes les deux des mardis. Vous avez donc la possibilité de poser vos lundis et de profiter de quatre jours de congé ou, pour les plus gourmands, posez sept jours de congé (lundi 30 avril inclus) et du coup vous avez 16 jours de vacances grâce au jeudi de l’Ascension. Si vous décidez de prolonger votre long week-end de Pentecôte en prenant quatre jours de congé, vous rajoutez une semaine de vacances supplémentaire en mai. C’est malin. D’ailleurs je connais un collègue qui s’est vite emparé du calendrier et qui a tout de suite posé ses jours. Chez vous aussi j’imagine.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *