En prison pour avoir voulu se faire rembourser leurs vacances

Humeur

Un tribunal de Liverpool a condamné un couple de Britanniques à un peu plus d’un an de prison pour avoir indûment réclamé le remboursement de leurs vacances* à Thomas Cook.

Plus de 20.000 euros de compensation

Ils avaient demandé une compensation de plus de 22.000 euros, leurs vacances ayant été « ruinées » car ils étaient tous « malades« . En cause, une intoxication alimentaire survenue à deux reprises lors de vacances à Majorque en 2015 et 2016.

Le problème c’est qu’avant d’attaquer Thomas Cook en justice, ils avaient posté sur les réseaux sociaux des commentaires enthousiastes et enjoués sur leurs deux séjours : « bien rentrés après deux semaines de rire, de soleil et de fun » ou encore « de retour après des vacances fantastiques, mon séjour préféré jusqu’à maintenant »…

Voilà des clients qui non contents d’être malhonnêtes ne sont pas non plus très malins.

Ils auront maintenant de longues vacances pour méditer. Dommage qu’ils soient à l’ombre.

 

* L’association britannique des agences de voyages (ABTA) indique que les réclamations pour maladie au retour de vacances ont été multipliées par 7 ces dernières années, passant de 5.000 en 2015 à 35.000 en 2016. La loi britannique de défense des consommateurs est si protectrice qu’elle n’exige aucun certificat médical prouvant la maladie et accorde un délai de trois ans aux plaignants pour déposer plainte.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *