Est-on vraiment heureux en France ?

Humeur

Selon le World Happiness Report publié par l’Onu, la Finlande est officiellement le pays le plus heureux du monde, devant la Norvège et le Danemark. La France traîne à la 23e place, mais progresse.

Macron participerait directement à notre bonheur ?

Premier l’an dernier, la Norvège est reléguée à la deuxième place de ce palmarès devant le Danemark. Suivent l’Islande, la Suisse, les Pays-Bas, le Canada, la Nouvelle-Zélande, la Suède et l’Australie. L’Allemagne perd une place et figure au 15e rang. Le Royaume-Uni reste à la 19e place. En queue de peloton, la Tanzanie est 153e, le Soudan du Sud, 154e, la République Centrafricaine, 155e et le Burundi, 156e. Les critères réunis pour ce classement sont la compassion, la liberté, la  générosité, l’honnêteté, la santé, les aides sociales et… la qualité du gouvernement en place. Curieux critère qui fait perdre 4 places aux Etats-Unis (18e) depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche. Et gagner 8 places à la France depuis l’arrivée d’Emanuel Macron à l’Elysée… A en croire cette enquête mondiale, le chef de l’Etat participerait donc directement à notre bonheur ? Tout est relatif. Ça me rappelle ce sociologue qui, lors d’une conférence sur le bonheur et l’amour, demandait à un auditeur aussi âgé que radieux assis au premier rang : « Vous semblez heureux, c’est parce que vous faites l’amour 3 fois par semaine ?« . « Non« . « 3 fois par mois, alors ?« . « Non« . « 3 fois par an ?« . « Malheureusement oui. Mais c’est ce soir !« .

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *