Facebook nuit gravement à votre emploi

Humeur

Singapore Airlines vient d'envoyer des lettres d'avertissement à plusieurs membres du personnel de bord qui ont écrit sur Facebook des commentaires peu flatteurs sur les passagers, le tableau de service, leurs chefs ou encore leurs collègues.

On peut comprendre la compagnie qui a fait de l'amabilité de son personnel son principal atout. Ca fait quand même un peu désordre. Du coup, les syndicats de Singapore recommandent la vigilance aux salariés qui correspondent sur Facebook "car on ne sait jamais qui rôde dans les parages et qui sont vraiment vos amis". On s'en doutait, on le sait maintenant : Facebook peut nuire gravement à votre emploi.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *