Grève des contrôleurs : l’Espagne trouve la parade…

Humeur

On a trouvé comment se prémunir des grèves intempestives des contrôleurs aériens. Enfin, quand je dis "on", ce n'est pas nous les Français qui avons trouvé, mais les Espagnols.En France, on préfère sortir notre subtil attirail juridique avec le sacro-saint service minimum à l'efficacité douteuse comme on le voit en ce moment. Les Espagnols ont en effet choisi de prendre des mesures draconiennes à la suite de la suspecte vague d'arrêts maladie qui a frappé au début de la semaine la moitié des contrôleurs aériens de Barcelone provoquant d'importants retards. Le ministre des Transports, José Blanco, a déclaré : "Dans des situations exceptionnelles nous emploierons des contrôleurs aériens militaires pour garantir le trafic aérien dans notre pays". Excellente solution. C'est pratique un militaire, ça sait tout faire et ça ne discute pas. Lors de la prochaine grève des pilotes d'Air France, on pourrait aussi demander aux militaires de prendre les commandes des B747 ou A380 cloués au sol ! Le tout est de bien leur rappeler de ne pas partir en vrille, descendre en piqué, exécuter une série de tonneaux, voler en rase-mottes ou se poser sur le pont d'un porte-avion… Ca ferait vraiment désordre.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Qui est Champion du Monde?

    LA FRANCE – NON – Ils ont fait grève….

    L’ESPAGNE – OUI – Ils ont vu l’intérêt du pays, et de donner le moral de tout un peuple. Résultat l’Espagne gagnera peut-être 2 à 3 point de PIB…..Campéone
    Yves

  2. Il me semble que cette solution a déjà été testée il y a fort longtemps en France. Les plus anciens parmi les lecteurs me rafraichiront la mémoire…
    Et il y avait eu des morts (au sens propre, si je puis dire).
    Les modus operandi des contrôleurs civils et aériens ont peut être été harmonisés depuis.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *