Il faut dormir au bureau

Humeur

Un spécialiste du dos, Jean-Pierre Pallier, pharmacien, a mis au point un appareil d’auto-traitement, le Spinup. Son idée est de faire reculer l'absentéisme et la dépression au bureau en rendant obligatoire pour les salariés une sieste salvatrice.Il explique que le droit à la sieste existe déjà dans plusieurs pays, qu'en Chine elle est inscrite dans la constitution, qu'au Japon c’est une institution, qu'en Espagne elle est ancrée dans la coutume, et qu'en Allemagne, on milite pour le droit à la sieste. Il faut reconnaître qu'en France, dormir au bureau, c'est plutôt mal vu. La sieste a toujours des connotations négatives du genre paresse, fainéantise, aboulie, apathie, flemme, lenteur, mollesse, nonchalance, oisiveté… Mais selon Jean-Pierre Pallier, les études scientifiques sont formelles : la sieste augmenterait la vigilance au travail, améliorerait les relations avec la hiérarchie et entre collègues, atténuerait les états de fatigue et de stress et par conséquence, ferait baisser le taux d’absentéisme, et augmenterait la productivité. Je vais, de ce pas, en parler à mon patron… je suis sûr qu'il comprendra.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *