Il oublie sa femme à l’hôtel !

Humeur

Lastminute.com a rassemblé les histoires les plus insolites racontées par les hôteliers du monde entier. Voici une sélection des plus savoureuses… 

 

Etourdi. Un hôtelier de Prague raconte qu’un client a oublié sa femme qui l’avait rejoint pendant son voyage d’affaires. Le dernier jour de son séjour, après sa journée de travail, il a rejoint directement l’aéroport, oubliant sa tendre moitié à l’hôtel.

 

Nus. Dans des hôtels à Munich, à Majorque ou à Dubaï les hôteliers ont raconté beaucoup d’histoires de personnes se promenant nus dans leur hôtel. Comme ces clients qui se sont enfermés à l’extérieur de leur chambre car ils avaient confondu la porte d’entrée et la porte de la salle de bains. Ils ont du  ensuite se présenter nus à la réception.

L’un des incidents les plus étranges a été raconté par un hôtelier de Madrid : un couple à moitié nu a couru un matin en hurlant dans les couloirs. Quand on a tenté de les calmer, ils ont jeté leur matelas à travers la fenêtre.

 

Armés. Dans un hôtel à Las Vegas, un officier de police a oublié son arme et son insigne. Le personnel d’un hôtel à Milan a également retrouvé une arme. A New-York, ce sont des balles qui ont été retrouvées et à Barcelone une plaque de police.

 

Intrus. Un hôtel 4* à Las Vegas a raconté qu’un requin avait réussi à s’introduire dans la piscine. L’histoire était tellement insolite qu’elle a été retransmise à la télévision.

 

Benêt (1). Dans un hôtel à Edimbourg, un client a appelé la réception depuis sa chambre car il ne parvenait pas à trouver la porte pour sortir. On lui a répondu qu’il n’y avait qu’une seule porte, ce à quoi le client a répondu : « Oui, mais il y a un petit écriteau ‘ne pas déranger’ sur la poignée ».

 

Benêt (2). Dans un hôtel à Barcelone, un client s’est présenté à la réception en montrant la télécommande de la télévision et en demandant au personnel comment passer un coup de fil avec ce téléphone.

 

Et enfin la meilleure pour la fin… Dans un hôtel de Madrid, un matin de bonne heure, la réception a reçu un appel d’un client jeune marié qui avait convolé la veille. Il a raconté que quand il s’était réveillé, il avait trouvé un homme allongé dans le lit près de sa femme. Ni lui ni sa femme ne le connaissait et ils ne parvenaient pas à le réveiller.

Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un client rentré ivre d’une fête la veille au soir. Il s’était trompé d’étage…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *