Il réclame 45 millions à Uber pour avoir révélé son infidélité

Humeur

Selon Le Figaro, un homme d’affaires de la Côte d’Azur poursuit Uber en justice pour avoir révélé son infidélité à sa femme.

Heureusement que les tribunaux ne sont pas engorgés. Du coup, les juges du tribunal de grande instance de Grasse ont tout le temps pour bien décortiquer cette affaire complexe.

De quoi s’agit-il ? Un mari a utilisé son propre compte Uber sur l’Iphone de son épouse pour commander un véhicule. Mais, une fois déconnecté, l’Iphone a continué à recevoir toutes les notifications liées au compte de l’homme d’affaires. Sa femme a pu ainsi suivre en direct toutes ses escapades. Mécontente, elle a demandé le divorce…

Ce qui n’a pas plu au mari infidèle qui réclame maintenant  45 millions d’euros de dommages et intérêts à Uber.

Il devrait en demander autant à Apple pour violation de la vie privée et peut-être même autant à sa femme pour espionnage !

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. On pourrait voir l’affaire différemment.
    Que le mari, ne sachant pas comment annoncer sa liaison à son épouse, a utilisé l’Iphone de cette dernière, en espérant qu’à un moment ou un autre elle en serait informée.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *