Il veut faire du rameur au sommet du Mont-Blanc

Humeur

Le maire de Saint Gervais en Haute-Savoie, Jean-Marc Peillex, a interpellé Emmanuel Macron dans une lettre ouverte. Il s’insurge du comportement irrespectueux de certaines personnes qui gravissent le Mont Blanc.

L’élu demande au président de « faire écrire et voter sans délai la réglementation qui permette dès 2020 de sanctionner sévèrement tous les hurluberlus qui y contreviendraient et restaurer ainsi la paix au Mont-Blanc ». Sans quoi le Mont Blanc, déjà menacé par le réchauffement climatique, est en passe de devenir un « parc d’attraction national où chacun pourra admirer des otaries jonglant avec des ballons ou y tirer de beaux feux d’artifice »… Il faut dire que les gens ont de drôles d’idées. Ce week-end, un Anglais, Matthew Disney, est allé « faire du rameur au sommet du Mont-Blanc ».  « Fatigué », il a abandonné son équipement dans un abri de détresse, à 4362 mètres d’altitude… C’en est trop pour Jean-Marc Peillex. « L’opération va coûter 1 800 euros, car elle nécessite l’intervention d’un hélicoptère. J’ai donc décidé d’envoyer la facture à l’ambassade de Grande-Bretagne à Paris. Car, si les Britanniques veulent sortir de l’Europe, il faut d’abord qu’ils règlent leurs dettes. » Et toc !

Quant à Matthew, pour faire ses clowneries, il ferait mieux d’aller à Disney ! Et re-toc !

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *