Ivre, il est interpellé avec son âne Pinpon…

Humeur

Lundi dernier vers 19 heures, sur les routes du Beaujolais, la police a interpelé un homme en état d’ivresse qui déambulait sur la route de Tarare avec son âne appelé Pinpon…

 

Après avoir placé en cellule de dégrisement le brave homme, la police s’est trouvée bien embarrassée avec l’âne sur le dos… « Nous nous sommes retrouvés avec cette mule, dont nous ne savions pas trop quoi faire. L’âne portait toutes les affaires de l’homme », raconte un gardien de la paix dans les colonnes du Progrès. Finalement l’animal est confié le soir même au responsable d’un centre équestre  qui explique : « la police m’a appelé à la rescousse. Ils étaient désemparés car la Société protectrice des animaux ne répondait pas. J’ai donc pris mon van de transport pour aller le récupérer ». Après une nuit salvatrice au poste, l’individu a récupéré Pinpon sans fanfare ni trompettes mais en bonne santé et nourri.

Lavons l’honneur bafoué des ânes avec cette triste anecdote qui nous rappelle encore une fois qu’il ne faut pas dire « saoul comme une bourrique » mais « plein comme une barrique »…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *