J’ai besoin d’un traître

Humeur

Patrice Evra, capitaine de l'équipe de France de football, est à la recherche du traître qui a vendu les secrets du vestiaire et entraîné l'exclusion de Nicolas Anelka. Que l'attaquant ait lancé au sélectionneur  "va te faire enculer, sale fils de pute" n'est apparemment pas bien grave. Il faut surtout trouver la balance et le pendre haut et court. Au gouvernement, aussi, selon le Nouvel Observateur, on cherche un traitre. Un malfaisant qui balance aux journalistes que nos ministres logent leurs familles dans des appartements de fonction ou s'achètent des cigares aux frais des contribuables. Quant à moi, je cherche un traitre qui pourrait me raconter ce que se disent les représentants du G4 lors de leurs réunions ou ce que vont se dire les représentants de Manor et d’AS Voyages après la décision du Cediv de se rallier à au groupement Afat / Selectour. Sans doute pas de quoi faire vendre des milliers de journaux et faire réagir le chef de l'Etat, mais, bon, je suis preneur. Anonymat garanti.

À lire aussi
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

  1. Où l’on voit que plusieurs joueurs mettent plus d’ardeur à défendre Anelka que le maillot de l’équipe de France …

    Merci à Monsieur « le traitre parmi les bleus », sans qui on ne saurait rien de la véritable ambiance dans le groupe !
    A quand la table rase de :
    – la majorité des joueurs retenus pour ce mondial.
    – l’entraineur actuel (dans quelques jours).
    – des dirigeants de la F.F.F. qui ont retenu l’entraineur.
    Mais en attendant, quelles surprises nous réservent ces messieurs pour le dernier match ?
    Si défaite il y a, les coupables probables seront :
    – M. ESCALETTE qui a exclu Anelka.
    – Le « traitre parmi les bleus ».
    – L’entraîneur.
    – L’arbitre qui aura défavorisé l’équipe de France par des erreurs d’arbitrage.
    – Le ballon trop léger qui flotte dans les airs comme une plume dans le vent (un peu de poésie dans ce sombre univers).
    – Les journalistes qui auront déstabilisé cette fringante équipe en révélant ce que nul ne devait savoir.
    – Liste non exhaustive …

    Bon courage quand même !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *