Jeudi soir, importante mobilisation des gilets blancs à Paris

Humeur

Jeudi soir, plus de 15 000 participants se retrouvent dans un coin tenu secret de Paris pour un gigantesque pique-nique… Les participants sont triés sur le volet soigneusement cooptés les uns par les autres.

L’an dernier, 17 000 dîneurs en blanc s’étaient retrouvés aux Invalides pour fêter le 30e anniversaire de ce pique-nique géant très select. Auparavant, ils se sont déjà installés place de la Concorde, dans les jardins des Tuileries et du Palais-Royal, sur les contre-allées des Champs-Elysées, au pied de la Pyramide du Louvre, place Vendôme ou encore sur le parvis de l’hôtel de ville. Les participants découvrent le lieu du rendez-vous à la dernière minute après un parcours par étapes transmis par SMS. « Le Dîner en blanc est né d’un manque de place dans mon jardin », raconte François Pasquier, le fondateur de cette initiative. En 1988, de retour d’un séjour professionnel de plusieurs années, il avait eu l’idée d’inviter famille et amis à pique-niquer dans le Bois de Boulogne sans autorisation.

Organisé sans autorisation, ces gilets blancs bénéficient d’une tolérance de la Préfecture de Police de Paris en raison d’un code de bonnes manières qui exclut bière et alcools forts. Les gilets jaunes n’ont pas cette chance…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *