Kerviel condamné à rembourser 314.102 années de salaire d’un agent de voyages

Humeur

Jérôme Kerviel, l'ex-trader de la Société Générale qui a fait perdre près de 5 milliards d'euros à son employeur, vient d'être condamné par la justice.Le tribunal de grande instance de Paris l'a en effet reconnu coupable d'abus de confiance vis-à-vis de la banque, de faux et usage de faux et d'introduction frauduleuse de données dans un système informatique. Bref, il est désormais officiellement le seul responsable de cet invraisemblable scandale financier qui avait fait vaciller en son temps l'une des plus grandes banques françaises. Pour le moment, la responsabilité de celle-ci ne semble pas retenue, même si il semble peu probable qu'un employeur ne sache pas ce qui se passe dans sa salle de marché. En attendant, Jérôme Kerviel ira réfléchir à la valeur de l'argent derrière les barreaux puisqu'il a été condamné à 5 ans de prison, dont 3 ans fermes. C'est une peine très lourde, mais c'est jouable. Ce qui l'est moins, c'est le remboursement des 4,9 milliards d'euros perdus auxquels le tribunal l'a également condamné. Par exemple, si vous gagnez 1.300 euros nets par mois, il vous faudra compter quelques 314.102 années pour rembourser cette somme. Autant dire qu'on n'est pas couché.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (4)

  1. Le combat pour une retraite après 40, 42, 47 voir meme 80 ans de cotisation semble bien dérisoire, en comparaison de certains dont la générosité d’esprit et le courage sont à ce point développés qu’ils sont prêts à travailler 314 102 ans…

  2. Bravo, un beau baobab cache bien la foret d’incompétents et de manager sans autorité. Car ce Jérôme devais être bien mal managé pour dépenser des milliards de la sorte! Aux US le patron de la SG aurait pris 10ans de prison….mais en France tout peux s’arranger….;-)
    Bravo la Justice Française, bravo la SG, rien a dire la grande classe!

    Ça fait pas penser au parrain mais plutôt a Vichy cette méthode de lâcher en pâture ses subordonnes….
    Pendant ce temps les dirigeant de ce fiasco attendent une belle retraite aux îles Caïman ;-)) Mais bon rappelez vous que nous sommes tous égaux devant la justice…

  3. Une telle décision, c’est honteux!!! sans connaissances dans ce métier, mais ce Monsieur, n’était pas seul dans les pratiques, le comble!! de cette somme réclamée!!!! il est prouvé, qu’il n’a pas eu profit , période difficile pour lui, le laisser tranquille, après depuis +++mois d’étre montré du doigt;;que lesBanques, méditent ,sur le comportement à avoir , vers les personnes , qui leurs font gagner des fortunes………

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *