Kulula.com, transporteur non officiel de vous savez quoi…

Humeur

Alors que la Coupe du monde de football est dans les startings blocks, notre confrère Marianne vient de relater une histoire édifiante en marge de cet événement, qui démontre une nouvelle fois que la Fifa (Fédération Internationale de football) est à peu près aussi transparente et aussi incorruptible que d’autres grands organismes sportivo-supranationaux comme le CIO par exemple…Depuis plusieurs mois, une armée d’avocats s’acharne sur la petite compagnie à bas tarifs sud-africaine Kulula.com, coupable de "récupérer" commercialement des images liées à la Coupe du monde : un ballon de foot, des images du state flambant neuf du Cap et… ô suprême infamie, le drapeau sud-africain lui-même. Le motif avoué de la colère de la Fifa est que Kulula pratique des tarifs sacrifiés par rapport à ceux des forfaits tous compris vendus par Match Hospitality AG, une société suisse désignée par la Fifa suite à un appel d’offres. On peut à la limite comprendre le motif officiel du différend… Mais en grattant un peu, Marianne a découvert que l’actionnaire principal de Match Hospitality AG n’était autre que la société Infront Sports and Media, ex-titulaire des droits de la Fifa et dont le PDG se nomme Philippe Blatter, neveu de l’actuel président de la Fifa, Sepp Blatter… CQFD. Pas bégueule, Kulula a décidé de tourner en dérision le conflit, s’intitulant "transporteur non officiel de vous savez quoi". On vit vraiment dans un monde formidable…

À lire aussi
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *