La Bretagne serait la région la moins touchée par les dysfonctions érectiles

Humeur

Selon une étude très instructive réalisée par l’Ifop pour le compte du site Charles.co auprès d’un échantillon de 1957 personnes représentatives de la population française masculine âgée de 18 ans et plus, la Bretagne serait la région de France la moins touchée par les troubles d’érection…

C’est le site Breizh-info.com qui rapporte cette information insolite. Cette étude révèle aussi que c’est en Ile de France que la population serait la plus touchée. En effet, 45% des hommes résidant à Paris et dans la région parisienne se trouveraient dans cette situation. Ils sont talonnés par les Marseillais, puisque dans la région Paca ce sont 41% des hommes qui sont affectés, juste derrière ceux du Grand Est (43%). Les mâles de Nouvelles Aquitaine, d’Occitanie, d’Auvergne Rhône Alpes et des Hauts de France semblent plus vaillants (autour de 37/38% de dysfonctionnements érectiles). Mais ce sont les Bretons qui tiennent le haut du pavé avec seulement 30% des sondés qui connaîtraient ce type de problème.

Comme me l’expliquait à ce propos mon ami Charles que vous ne connaissez pas mais dont la sagesse est infinie, deux hypothèses pour expliquer ce résultat : soit les Bretons mentent plus que les autres, soit la radioactivité naturelle du granit fait la différence…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *