La Charente-Maritime tourne un clip avec des bombasses…

Humeur

Le président du Conseil général de Charente Maritime, Dominique Bussereau, ne s'en remet toujours pas. Le département a en effet validé un clip de promotion touristique plutôt… improbable.On n'y voit rien des attraits touristiques du département qui pourtant n'en manque pas (La Rochelle, Ile de Ré, Ile d'Aix, Ile d'Oléron, etc.), mais on y voit tout des attraits anatomiques de jeunes filles en tenue légère qui se trémoussent au bord de la piscine d'un camping. Le tout est accompagné d'une musique tout aussi improbable que le clip. Le résultat est plutôt surprenant. Quant à Dominique Bussereau, il a expliqué que la vidéo était de "mauvais goût" et qu'elle n'engageait que "son auteur". De son côté, l’auteur de la vidéo, Franck Lécole, ne comprend pas la réaction de l’élu dans Sud Ouest. "Y a pas un string ! Je travaille aussi avec des rappeurs, j’aurais pu prendre des bombes. Elles, elles sont quasi asexuées. On dirait des gamines à la plage", a-t-il dit. Certes. Une chose est sûre, cet été, il y aura du monde au bord des piscines de Charente Maritime.


Hymne de la Charente-Maritime Summer Edit Teaser par MflMusique
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (4)

  1. COMMUNIQUE OFFICIEL :
    TOUTE LA VERITE SUR L’HISTOIRE DE L’HYMNE DE LA CHARENTE-MARITIME !
    Droit de réponse de Franck Lécole à Dominique Bussereau sur le « mauvais goût ».
    Et si nous étions dans l’histoire le 1er département de France à ne plus avoir de SDF …

    http://www.dailymotion.com/video/x1255ni_communique-officiel-de-franck-lecole-en-reponse-a-dominique-bussereau-hymne-de-la-charente-maritime_news#.UexK5qzpesM

    COMMUNIQUE DE PRESSE
    Réponse officielle à l’attaque publique envers Franck Lécole de Dominique Bussereau sur le « mauvais goût »
    DROITS DE DIFFUSION TOTALEMENT LIBRES

    La moitié des droits liés à la production de l’Hymne de la Charente-Maritime appartenant à Franck Lécole sera reversée au profit d’une association pour les sans abri !

    Question : Positionnez-vous …
    Le mauvais goût est-il d’écrire sur son piano « Il fait bon vivre en Charente-Maritime » ? ou de diriger un département fertile dans lequel on croise encore, en 2013, des SDF.
    Militez à nos côtés ! C’est maintenant qu’on prépare l’hiver des plus démunis.
    Démontrons à nos élus qu’ensemble tout est possible…

    Commandez les CD de l’Hymne de la Charente-Maritime (version originale et Summer Edit) dédicacés par les interprètes, les mp3 sur notre boutique et sur tous les sites de téléchargements légaux.
    http://www.hymnedelacharentemaritime.fr/Boutique.htm

    En octobre, un chèque sera remis à une association de Charente-Maritime qui s’occupe exclusivement des SDF avec des comptes totalement transparents à l’occasion d’une grande soirée où nous donnerons la parole aux sans abri. C’est une occasion inespérée pour montrer au monde entier que la solidarité (chaîne humaine) peut encore fonctionner. Nous on y croit, on a fait notre part, à vous maintenant.

    Franck Lécole
    Président Mfl musique
    Auteur compositeur interprète

    Nota: les établissements et entreprises qui souhaiteraient participer de plus près à cette opération peuvent nous contacter au plus vite. Le décompte a commencé…
    Après avoir lu tous vos commentaires, accepté vos insultes et dieu merci combien de commentaires constructifs et intelligents, à vous patriotes de nous prouver maintenant que vous êtes encore un peu humains !
    On compte sur vous…

    Mfl production
    Tél : 05.46.06.11.46
    36 rue de Chevalier du Pavillon 17200 Royan

  2. Il faut toujours juger sur pièce…Et j’ai donc cliquer sur le lien. Et là…Ô rage! Ô désespoir! Mais il est ringardissime ce clip ! Il faut d’urgence confisquer la caméra au réalisateur de ce chef d’œuvre à deux balles.

  3. Si M. Bussereau est aussi efficace au conseil général de Charente qu’au ministère des Transport dans sa gestion de la « crise du volcan » en 2010, il est surtout urgent de le débarquer avant l’explosion de l’audimat…
    Mais aujourd’hui, tout (et n’importe qui) se recycle !
    En voilà un du moins, qui n’aura pas trop souffert de la crise qui sévit si durement dans le Tourisme !

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *