La grève SNCF menace leur voyage de noces… de diamant

Humeur

Deux retraités du nord de la France ont organisé leurs soixante ans de mariage dans le sud. Pour célébrer ce grand moment de bonheur ils ont invité leurs trente-neuf enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants. Malheureusement, pour y aller, ils ont choisi le train…

 

C’est la Voix du Nord qui raconte cette histoire soulignant que « les retraités ont investi une partie de leurs économies dans ce projet ». « Le gîte a été réservé et les billets de train ont évidemment été achetés depuis longtemps. Il y a trois mois, on ne parlait pas encore de la réforme de la SNCF et encore moins d’un mouvement de grève de grande ampleur ». Malheureusement pour le couple, l’aller comme le retour tombent un jour de grève. Du coup les six enfants du couple ont écrit à Élisabeth Borne et à Guillaume Pépy « ainsi qu’à huit de ses cadres supérieurs » pour leur demander de « faire rouler (leurs) TGV, en les déclarant prioritaires… « . On le voit, dans ce bas monde, le sens des priorités est assez relatif.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *