La sorcellerie et le tapin pour se sortir de la crise

Humeur

La crise frappe l'Europe. Et face au poids croissant des charges, les Etats, les Régions et les communes tentent de trouver de nouvelles recettes.C'est ainsi qu'on apprend qu'en Roumanie, les sorciers, voyants et autres astrologues vont devoir s'acquitter d'une taxe de 16% de leurs revenus. Si certains acceptent de bonne grâce la mesure car elle leur apparaît comme une reconnaissance de leur profession, d'autres la considèrent d'un très mauvais œil. Comme cette sorcière qui a bien tenté de faire reculer le gouvernement en préparant une mixture mélafique à base d'excréments de chat et de morceaux de chiens morts… En vain, la taxe est toujours en vigueur. En Allemagne, ce sont les prostituées que la municipalité de Dortmund a décidé de taxer. Elles seront désormais obligées de s'acquitter d'une taxe journalière de 6 euros, soit près de 2.000 euros par an. Et il ne faudra pas compter sur le trésor public pour qu'il accepte les paiements en nature.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *