Le coureur suisse a-t-il dopé son vélo ?

Humeur

Le coureur cycliste suisse Cancellara a peut être trouvé la parade pour gagner des courses sans se ruiner la santé. Selon ses accusateurs, des concurrents écoeurés par ses démarrages foudroyants, il dope son vélo. Une petite batterie qu'on actionne discrètement, les pédales tournent toutes seules et l'affaire est dans le sac. Cancellara rassure : "Mes réalisations sont le fruit d'un dur labeur". Les instances de ce sport vont néanmoins contrôler les vélos à l'issue des étapes du prochain tour de France. Elles connaissent les lascars depuis belle lurette. En 1906, lors de l'étape Douai-Nancy, trois concurrents, Carrère, Garban et Tivache, sont mis hors-course à Dijon. Ils avaient pris le train.

À lire aussi
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *