Le patron de BA renonce à son bonus

Humeur

Le directeur général de British Airways, Willie Walsh, a refusé son bonus annuel pour la deuxième année de suite, renonçant ainsi à environ 400.000 euros en actions. La compagnie qui vient de sortir d'une coûteuse série de 22 jours de grève du personnel de cabine, est au plus mal après déjà deux ans de pertes. Mais que l'on se rassure Willie Walsh n'est pas sur la paille. Il conserve un salaire annuel de près de 900.000 euros. En attendant, le geste est élégant. Mais contrairement à British Airways, en France, plus ça va mal, plus on fait comme si tout va bien. Je pense évidemment à la croustillante affaire Christine Boutin. C'est l'histoire d'un Etat dont la dette avoisine 1.500 milliards d'euros, qui verse à l'un de ses fidèles serviteurs une rémunération nette mensuelle de 9.500 euros (entre autres) pour une mission indispensable et fondamentale sur… la mondialisation. Elle est pas belle la vie ?

À lire aussi
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *