Le steward est saoul, l’avion reste au sol

Humeur

Selon la presse belge, un vol Jetair qui devait relier Zakynthos, en Grèce, à Bruxelles, n’a pu décoller à cause d’un steward qui avait un peu trop forcé sur la bouteille.
Les passagers ont été accueillis par un steward qui titubait et avant de tenir des propos incompréhensibles au micro. L’homme est apparement saoul. Les passagers sont débarqués et reçoivent d’abord, comme explication de la part de la compagnie un "problème technique" avant que celle-ci évoque comme excuse "un membre d’équipage malade". L’avion ne peut pas décoller, les membres d’équipage n’étant pas assez nombreux pour assurer la sécurité de tous les passagers. Onze ont accepté de rester deux jours en Grèce, tous frais payés, pour permettre à l'avion de décoller. Et qui a bien mérité sa tournée ?

Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *