Le tourisme encore très vert du cannabis

Humeur

A Los Angeles où le cannabis est légal depuis le 1er janvier 2018, de nombreux guides proposent aux touristes de découvrir des parcours liés à l’histoire de cette drogue.

 

Green Line Trips, Weedology, Dope Tours ou Food High, de nombreux opérateurs touristiques spécialisés ont ainsi fleuri en quelques mois… Gene Grozovskiy aussi. Après s’être inspiré de son père, guide touristique traditionnel, il s’est lancé dans l’aventure en créant Green Tours. Mais il veut se distinguer de ses concurrents en proposant des visites « pointues » conçues « comme une vraie plongée dans l’industrie du cannabis aux États-Unis et son histoire, sur environ quatre heures » comme le rapporte l’AFP. Il assure vouloir offrir à ses clients des expériences authentiques grâce à des rencontres avec des stars.

Pour l’instant il leur propose de partager quelques bonnes bouffées de shit avec Tommy Chong, un acteur d’Hollywood surtout connu de sa belle-mère. Il recherche maintenant des célébrités un peu plus… célèbres.

Parce qu’à 150 dollars le bédo avec Tommy Chong, son affaire risque rapidement de faire « p…shit ». Comme un pétard mouillé.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *