Le vol rocambolesque des naufragés du nouvel an

american-airlines ouragan irma

Drôle de réveillon pour les passagers du vol AA974 d’American Airlines qui ont mis pas moins de quatre jours pour rallier New York depuis le Brésil.

Le vol débute pourtant bien le 30 décembre après un décollage impeccable de l’aéroport Fortaleza situé sur la côte au nord-est du pays. Lors d’une étape prévue au hub de Rio de Janeiro, les passagers sont informés d’un problème de turbine qui cloue l’avion au sol. Après une nuit sur place, ils finissent par repartir… le 31 décembre au soir. Le réveillon se prépare à bord quand une passagère fait un malaise. L’avion est dérouté sur Manaus en plein cœur de la forêt amazonienne. Les passagers sont débarqués pour… deux jours. Motif ? L’équipage doit se reposer. C’est que ça fatigue la Saint Sylvestre.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef – Le Quotidien du Tourisme

Me contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *