Les avions d’Air Transat vont voler à l’eau d’érable

Humeur

Air Transat annonce avoir mis au point un nouveau carburant à base d’eau d’érable.

Comme l’explique la compagnie dans un communiqué, « grâce à un procédé d’électrolyse exclusif tenu secret, Air Transat a trouvé la formule pour élaborer un kérosène de synthèse grâce aux hydrocarbures contenus en grande quantité dans l’eau d’érable ». Mais il y a un hic. Avec la chaleur produite par les moteurs, les passagers et la cabine, l’avion devient un alambique volant. Résultat : l’eau d’érable se transforme en Sortilège, cette liqueur de whisky qui est la base de l’alimentation de chaque Québécois, dont les vapeurs se propagent jusqu’au cockpit. On se souvient l’été dernier de ces deux pilotes de la compagnie qui avaient été arrêtés en état d’ivresse aux commandes d’un A310 à Glasgow. C’était sans doute deux pilotes d’essai…

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *