Les dépenses « Inoui » de la Sncf pour fêter la LGV

Humeur

Six millions d’euros, c’est, selon la lettre professionnelle Mobilettre, ce que la SNCF aurait dépensé pour fêter les nouvelles lignes grande vitesse. Ca fait jaser.

 

C’est le magazine Capital qui a repéré l’information de Mobilette qui évoque les fêtes organisées samedi 1er juillet par la SNCF pour célébrer les nouveaux temps de parcours vers Bordeaux et Rennes : « Guillaume Pepy, dont le mandat arrivera à échéance l’an prochain, n’a pas lésiné sur la dépense. Fanfare au départ du « Paris-Rennes Gare Montparnasse », cocktails au champagne pour les élus et convives, écrans géants diffusant des films à la gloire du TGV. La fête parfaite. À tel point qu’au total, ce « barnum » aurait coûté pas moins de 6 millions d’euros à la SNCF ».

Emmanuel Macron, toujours selon Capital, n’a pas apprécié cette débauche de luxe et l’a fait comprendre dans son discours : « le rêve des cinq prochaines années ne doit pas être un nouveau grand projet comme celui-là, ou plus exactement, si c’est cela que je vous promettais ce soir, quelque part je vous mentirais … Ces dettes accumulées, un jour quelqu’un les paiera ». A commencer par le client ?

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *