Licenciée à cause de son iPhone, elle se plaint à Steve Jobs

Humeur

Aux Etats-Unis, une jeune femme a écrit au PDG d'Apple, Steve Jobs, pour se plaindre d'avoir perdu son job à cause de lui. Elle a été licenciée par son patron pour être arrivée en retard le 1er janvier dernier dans le restaurant qui l'employait, le réveil de son iPhone n'ayant pas sonné à cause d'un bug.Elle explique au patron d'Apple dans une lettre dont la presse américaine s'est fait l'écho, qu'à "la fin de ma prestation en ce jour de l'An, le patron du restaurant m'a dit que j'avais effectué un excellent travail, mais qu'il se devait de mettre fin à mon contrat, car mon arrivée tardive, en ce jour spécifique, était inadmissible par rapport aux autres employés". Elle conclut : "Monsieur Jobs, j'aimerais donc vous faire savoir que vous avez officiellement et directement contribué à la perte de mon emploi. Si vous aviez prévenu les détenteurs d'iPhone à temps (que la fonction réveil avait un bug), j'aurais pu prendre mes dispositions, et acheter un réveil de secours, pour une poignée de dollars. J'aurais ainsi pu préserver mon activité"… Juste, mais le jour où elle ratera un avion à cause de la neige, je n'aimerai pas être son agent de voyages.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *