Matignon durcit sa politique voyages

Humeur

Selon une circulaire signée par François Fillon, un ministre souhaitant voyager à titre privé hors de l'Union européenne devra en informer le secrétaire général du gouvernement qui pourra "s'assurer auprès du ministère des Affaires étrangères et de la présidence de la République que ce déplacement ne pose pas de problème de compatibilité avec la politique étrangère de la France". La politique voyages de Matignon vient d'être considérablement durcie par son patron, échaudé par les frasques de l'un de ses salariés en Tunisie. S'ils décident de partir en vacances en dehors des frontières de l'Europe, les ministres devront au préalable obtenir le feu vert de François Fillon. Par ailleurs, les petits malins sont prévenus. Ceux qui tenteraient de faire en douce un "post tour" après un congrès risquent de se faire taper sur les doigts. Il faudra, là aussi, demander l'autorisation au boss, qui donne l'exemple : Quand il utilise tous les week-ends un Falcon depuis Paris, c'est pour atterrir dans la Sarthe. C'est autorisé par les self booking tools de l'agence de voyages de Matignon.

À lire aussi
Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *