New York est la ville la plus désagréable des Etats-Unis… surtout pour les vélos

Humeur

Il paraît que New York est la ville la plus désagréable des Etats-Unis. C'est en tout cas ce qui ressort d'un sondage réalisé par notre confrère américain Travel and Leisure.Dans cette gigantesque agglomération, les conducteurs seraient agressifs, les piétons peu souriants et les habitants trop pressés. Mais un New-yorkais a tenu à défendre sa grosse pomme : "c'est vrai que les gens à New York sont toujours pressés", a-t-il expliqué et "qu'ils ne sont pas là au coin des rues à sourire et à vous faire des signes de la main, attendant de vous aider. Mais si vous demandez votre route à un New-yorkais, ils sont en général très aimables". Bon on veut bien : la ville est peut–être au petits soins pour les touristes, mais pour les vélos, c'est une autre affaire… (voir la vidéo ci-dessous).


Cycle de vie d'un vélo à New York par Gentside
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (3)

  1. New York désagréable? Je suis arrivé hier soir à New Wark: 10 minutes entre la sortie du vol openskies et l’accès au taxi. Entre les deux, un flic, Vitello, qui fait l’effort de dire quelques mots en français, les bagages livrés immédiatement, le prix de la course pré-établi (54$). Essayez Roissy 1! Quant au vélo c’est le moyen de déplacement idéal pour découvrir la verticalité de l’architecture. Il y a de nombreuses pistes cyclables (je ne parle pas que de Central Park) et très peu de dénivelés. Je vais d’ailleurs de ce pas louer ma bicyclette à Colombus Circle.

  2. Prudence tout de même, Président. Les automobilistes ne sont absolument pas habitués à partager le bitume avec les deux roues. En parlant de bitume, gare à l’état des rues. ce n’est pas une légende, il y a des trous partout. L’endroit le plus sûr est certainement la piste qui longe Manhattan, côté Hudson River. Un régal.

  3. Bah…
    Une observation minutieuse (oisiveté… pas top la « saison » en ce moment !!!) de la video, laisse apparaitre qu’il aura fallu plus de 100 jours a la pompe a vélo pour disparaitre, plus de 200 jours au panier a provision… Bon, certes, a partir de là, c’est la cata. !!!
    Finalement… trés honnètes les New Yorkais !!!

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *