Occupé au téléphone, le conducteur du TGV oublie de s’arrêter en gare

Humeur

Mardi, la semaine dernière, un journaliste de l’Alsace qui rentrait de Paris par le TGV de 18h55 devait descendre à 21h06 à Sélestat. Malheureusement le train ne s’est pas arrêté….

La SNCF leur a offert un aller simple pour Sélestat… en TER

Il est allé voir le contrôleur pour obtenir des explications. Celui-ci lui a répondu que le conducteur du train, occupé au téléphone, avait oublié de s’arrêter. Le journaliste ainsi qu’une dizaine de passagers ont pu descendre à Colmar à 26 kilomètres de là. Dans sa grande bonté, la SNCF leur a offert un aller simple pour Sélestat… en TER. Vous verrez, bientôt ce sont les « usagés » qui vont faire grève.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *