On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde

Humeur

Pierre Desproges disait : "on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde". C'est toujours vrai, surtout quand il s'agit de bombes. On a encore en mémoire l'histoire rocambolesque de ce Français qui, en janvier dernier, effectuait un vol Paris Bangkok avec une escale à Abu Dhabi. Lors de ladite escale, un passager monte à bord et lui demande de bien vouloir mettre un paquet dans le rack au dessus d'eux. Rigolard, il lui répond : "j'espère que ce n'est pas une bombe !" En France, ça fait rire. A Abou Dhabi, non. Une hôtesse alerte immédiatement la sécurité. Et à peine deux minutes plus tard de costauds policiers émiratis saisissent le Français par le col et le débarquent. Incarcéré à la prison centrale d'Abou Dhabi, il y croupit durant trois mois avant d'être renvoyé en France. Le week end dernier, un couple de touristes anglais achète un obus au marché aux puces de Saint Ouen à Paris. Banal. A la gare du Nord, les douaniers fouillent les bagages et trouvent l'engin. L'alerte est donnée, le terminal est évacué. Après l'intervention des démineurs, une heure plus tard, le trafic Eurostar reprend et les douaniers laissent partir les deux touristes. Heureusement qu'ils n'ont pas transité par Abu Dhabi.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *