Par peur de tomber en panne d’essence, un pilote Easyjet ne décolle pas

Humeur
Source : Twitter.

L’embarquement est terminé, le décollage est imminent. Et puis, il y a cette annonce surréaliste de ce pilote d’un vol Easyjet qui doit assurer la liaison Bordeaux-Marseille.

 

« Nous avons des doutes sur la quantité de kérosène dans notre réservoir. On va vérifier ça sur nos ordinateurs puis physiquement dans le réservoir ». On n’imagine la réaction des passagers qui n’ont sans doute jamais entendu une telle annonce de la part d’un commandant de bord. Durant les vérifications, ils ont été invités à visiter le cockpit et à prendre des photos avec les pilotes. Une initiative qui semble avoir trouvé un écho favorable. Le plein avait été bien fait et l’avion a fini par décoller avec 1h30 de retard. Il va quand même falloir penser à réparer la jauge de cet avion…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *