Pas ce soir chéri, j’ai pas de gouvernement

Humeur

L'homme politique étant le plus souvent un homme tout court, la dernière idée citoyenne émanant du peuple Belge pour forcer élus Flamands et Wallons à se mettre d'accord pour former un gouvernement pourrait bien être la bonne. Il faut dire que les Belges n'ont plus de gouvernement depuis juin dernier et que ça a de quoi lasser les bons sujets du roi Albert. Après la marche de la honte du 23 janvier, la grève du rasoir de Benoît Poolvorde, pour arriver à une Belgique "au poil", le camping virtuel devant le Parlement et la demande du remboursement des impôts 2010, voilà que lundi dernier une sénatrice, il est vrai gynécologue de formation, a proposé d'entamer une grève du sexe, en demandant aux filles de "garder les jambes fermées" tant qu'il n'y aurait pas de gouvernement. Il faudrait vérifier si la méthode n'est pas interdite par la convention de Genève, tant elle tape là ou ça fait mal, mais une chose est sûre, si ça marche, ça pourrait bien donner des idées à certaines voisines. Pour obtenir disons, je ne sais pas moi, deux ou trois trucs simples, comme l'application de la parité en politique ou encore une vrai égalité salariale en entreprise…Ce qui tendrait à prouver une fois de plus que le cordon des bourses est le vrai nerf de la guerre.

À lire aussi
Publié par La Rédaction

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *