Plus de 200 passagers cuisent à feu doux dans un avion

Humeur

Le week-end dernier, les 214 passagers d’un vol affrété par Thomas Cook qui devait relier Zante (Grèce) à Londres sont restés bloqués plusieurs heures dans l’avion en plein soleil et sans air conditionné.

 

Selon Ouest-France qui cite plusieurs journaux britanniques, le départ de l’avion a été retardé à cause d’un problème de ravitaillement en carburant. « Pendant trois heures, les passagers ont dû rester à bord de l’avion, sans air conditionné, alors que le mercure n’arrêtait pas de grimper » détaille The Sun qui décrit une scène apocalyptique : « Évanouissements, vomissements… la situation a commencé à se détériorer, la température affichait plus de 40 °C ». Un passager a même apporté ce terrible témoignage : « Nous étions coincés dans cet endroit et nous ne pouvions pas respirer parce que la climatisation était éteinte. Le pilote a essayé d’éviter de nous regarder, et les agents de bord ont ignoré toutes nos questions ».

Finalement, le vol a été annulé. Les voyageurs qui ont été débarqués pour passer la nuit dans un hôtel. Ils ont pu repartir le lendemain.

S’il est vrai que les gens exagèrent toujours un peu, cuire trois heures dans un four, c’est chaud. Cela dit, les passagers auraient pu s’en douter, car comment traduit-on Thomas Cook en français ?

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. 1) ils n’avaient qu’un acheter un billet à son vrai prix sur une VRAIE compagnie aérienne !
    2) ils n’avaient qu’à passer leur vacances en France…

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.