Polémiques autour… de la Légion d’honneur

Humeur

Un fabriquant français de médailles, Arthus-Bertrand, a décroché le marché des décorations britanniques suite à un appel d'offres.
 Evidemment, cette perspective n'a pas manqué de créer une belle polémique en Grande-Bretagne. Mercredi dernier, un député travailliste a interpellé sur ce sujet David Cameron. Un de ses collègues a même déclaré : "Vous imaginez la Légion d'honneur française fabriquée en Allemagne ?" Et toc. Cela dit, pourquoi pas. Créée en 1802 par Napoléon, la Légion d'honneur était attribuée aux citoyens français "célèbres et inconnus" pour un "mérite personnel au service de la nation". On imagine une récompense pour ceux qui ont "mérité" sur des champs de batailles, qui ont "mérité" en rejoignant courageusement la résistance, ou encore qui ont "mérité" en découvrant un nouveau vaccin… Mais aujourd'hui les motifs d'attributions de la Légion d'honneur sont assez élastiques. La semaine dernière, le président de la République l'a même décernée en douce au prince héritier d'Arabie saoudite, Mohamed Ben Nayef. Interrogé sur le sujet, Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères a expliqué, embarrassé, "c'est une tradition diplomatique"… Franchement, à ce haut niveau de galvaudage, même Napoléon ne verrait pas d'inconvénient à ce que la Légion d'honneur soit fabriquée en Allemagne.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *