Pourquoi il ne faut pas démissionner comme Nicolas Hulot

Humeur

C’était la remarque de trop, celle que votre patron n’aurait pas dû prononcer. Vous décidez donc de démissionner sur le champ. On ne vous le conseille pas.

Nicolas Hulot aurait démissionné sans avoir prévenu son patron au préalable. Ne faites jamais ça, même si ça vous démange. Déjà, parce que vous n’êtes pas aussi riche que Nicolas Hulot et que vous n’êtes pas sans savoir qu’il n’est pas simple de retrouver du travail. Ensuite, parce qu’il y a quelques règles à respecter au risque d’avoir quelques ennuis.

Par exemple, le salarié qui démissionne et n’effectue pas son préavis sans l’accord de son employeur, lui doit une indemnité compensatrice de préavis. Soyez aussi attentif à ce que votre démission ne soit pas considérée comme abusive  De plus, en démissionnant, on ne doit pas avoir l’intention de nuire à l’employeur. Si c’est le cas, la démission constitue une démission abusive et l’employeur a droit à des dommages-intérêts de la part du salarié.

Après, évidemment, il existe forcément des démissions « coup de tête » qui ont été suivies par de belles histoires. En tout cas, ça ne manque pas de Hulot !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *