Quand Astérix s’envoie en l’air

Humeur

Je vous vois venir bande de petits coquinoux, vous croyez que je vais vous parler d’une version olé olé des aventures du plus célèbre des moustachus pas vrai ?

 

Même si à votre décharge, après tout il y a un X dans Astérix, la réponse est non. Non, je voulais vous parler de l’Aérolaf, le nouveau bar aérien du Parc Astérix qui permet à 16 participants de déguster une boisson à 35 mètres d’altitude tout en jouissant d’une vue imprenable sur l’ensemble du Parc et ses alentours.

Bar, nommé ainsi sans doute en hommage à Olaf Grossebaf, intrépide chef viking venu aborder les côtes armoricaines dans le célèbre album » Astérix et les Normands », ce dans le but d’apprendre ce qu’est la peur, car c’est bien connu, la peur donne des ailes !

 

Comme le dit fort justement un de mes collègues, par ailleurs descendant de Guillaume le conquérant, « nous dans notre boulot, on rencontre plus de gens qui ont peur de voler que de gens qui volent parce qu’ils ont peur ».

Ce à quoi un de mes autres collègues lui a rétorqué, « ce qui est certain c’est que des gens prêts à monter à 35 mètre pour des potions magiques, on en connait beaucoup ». Mon collègue connait bien la Gaulle.

 

 

Publié par Mathieu Garcia

Journaliste - Rubrique Transport - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *