Scoop ! On a trouvé des chercheurs qui trouvent…

Humeur

Lors d’une visite au CNRS alors qu’il était président de la République, le Général de Gaulle avait déclaré: « des chercheurs qui cherchent on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent on en cherche ! ». Eh bien s’il était encore parmi nous, le Général serait comblé : on vient de trouver des chercheurs qui trouvent…

 

Des scientifiques de l’université de Caroline du Nord et de l’institut Max Planck ont en effet trouvé que la présence d’herbes aromatiques dans le nid de l’étourneau améliorait son comportement. Il y resterait plus longtemps pour couver et serait actif plus tôt le matin… Cette découverte qui nous a été révélée par l’excellente revue scientifique Futura Planète est tout sauf de la roupie de sansonnet. Pour arriver à ses conclusions, les chercheurs ont remplacé 36 nids d’étourneaux par des boîtes contenant une ponte d’œufs.

 

Une moitié de nids était fait à partir d’herbes sèches banales. L’autre, à partir d’un mélange d’herbes sèches banales et d’un subtil mélange d’achillée millefeuille, de grande berce, de cerfeuil, de sureau noir, d’angélique et de saule. Résultat : les chercheurs ont trouvé que dans les nids aux herbes variées les étourneaux restaient davantage et étaient plus actifs …

 

Chez l’homme c’est le contraire. Avec une bonne variété d’herbe, il décolle davantage de son nid, fait de longs voyages et est nettement moins actif.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *